nov
23
2011

Pourquoi apprendre à apprendre

Dans une précédente chronique nous avions expliqué l’importance d’apprendre à apprendre pour l’apprentissage efficace et donc pour la réussite aux examens.

apprendre a apprendre cours élèves

 

Pourquoi à votre avis, plus qu’apprendre uniquement, faudrait-il apprendre à apprendre ? Il y a plusieurs raisons à cela.

C’est parce que la quantité de connaissances augmente beaucoup, parce que l’on ne cesse jamais d’apprendre dans la vie, parce que nous sommes de plus en plus submergés de documents et ressources de différentes natures (multimédia) pour apprendre… et pour bien d’autres raisons.

Jugez-en vous-mêmes: les données mondiales affirment que la quantité de savoir double tous les dix ans environ. La moitié des données en technologie sont périmées au bout de cinq ans, et au bout de dix-huit mois en matière d’informatique ! … Neuf dixièmes des connaissances que les élèves auront à maîtriser au cours de leur vie n’ont pas encore été produites au moment où ils sont en train d’apprendre, donc elles ne leur sont pas enseignées. Ces données montrent qu’il est hors de question de pouvoir apprendre une telle masse de savoirs, les programmes étant déjà bien surchargés.

Résultats:

  • Une personne maîtrise très peu de savoir par rapport à la quantité de connaissances ou des innovations technologiques qui sont produites chaque année, et même par rapport seulement aux savoirs nécessaires qu’il faudrait pouvoir mobiliser pour vivre avec notre époque.
  • Beaucoup de connaissances que nous apprenons actuellement ne nous servirons pas à l’avenir.
  • Les programmes enseignés dans les écoles tendent à être dépassés par les exigences de la culture contemporaine.

Et avec tout cela, le savoir sur l’apprendre, pour pouvoir combler les lacunes et s’adapter seul, n’est pas enseigné à l’école !…

Le temps de la scolarité ne pouvant suivre cette évolution incessante et rapide, la solution la plus appropriée est donc d’apprendre à gérer ses connaissances par sois-même, de savoir suivre et comprendre le développement des savoirs devant des besoins spécifiques. C’est une façon d’éviter le déficit en adaptation à ce monde. Car ce renouvellement de données et connaissances, que nous venons de décrire, demande des individus constamment en attention et en situation d’apprendre.

Pour cela l’élève doit acquérir des méthodes d’apprentissage  propres et non pas compter sur un enseignant comme le modèle actuel est en train de l’habituer. Il doit pouvoir seul accéder aux informations, les choisir et les sélectionner, les utiliser à bon escient ou encore juger de leur pertinence et leur plausibilité par rapport aux problèmes rencontrés.  Ainsi, gérer, optimiser sa démarche de travail et choisir la meilleure façon d’apprendre deviennent possibles.

Nous comprenons pourquoi Romainville à écrit que «L’apprenant efficace ne serait donc pas nécessairement celui qui dispose de telle ou telle stratégie mais bien celui qui exerce sur ces propres manières d’apprendre une réflexion lui permettant de les adapter».

Le psychologue H. Gerjuoy, lui, va plus loin en disant que « L’illettré de demain ne sera pas celui qui n’a pas appris à lire. Ce sera celui qui n’a pas appris à apprendre. »

Ce présent article explique donc le pourquoi d’un savoir sur l’apprendre. Il nous reste à expliquer comment arriver à bien apprendre à apprendre. Sujet que nous aborderons bientôt dans une autre chronique.

A votre succès grâce à votre apprentissage à apprendre!

Articles sur le même sujet:

Auteur: A. Alem

Expert en Sciences de l'Education et enseignant depuis plus de 25 ans. Fondateur du blog "Réussite Bac Examens". Pour me suivre visitez ma page facebook ou mon profil Twitter

7 Commentaires Ajouter commentaire


Ce blog est dofollow !
comprendre détails
Un conseil trés précieux pour comprendre
apprendre pour faire
Apprendre pour faire ou faire pour apprendre?